Skip navigation

Advertisements

One Comment

  1. superbe site, loin, bien loin du bavardage habituel. Vive Supervielle !! Ce petit poème en guise de merci.

    Au commencement
    par les jardins sous la neige apaisés,
    entre la nuit et la fenêtre,
    parler d’absence
    ne pas entrer, nouer sur soi
    la phrase dévêtue
    des mots impronnoncés.
    Se tiennent ici
    notre effacement
    et ses détours.

    in « Ces mots que la rosée déchire »

    © Claude Miseur COPYRIGHT CINECOURS LTR.
    Division COPYRIGHTDEPOT.COM
    3885, 2ieme rue Nord, Ville Saint Georges, Qc, Canada.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :