Sauter la navigation


Publicités

One Comment

  1. Merci de nous proposer ces mots de Supervielle
    en ce matin chagrin.

    Le blanc de l’aube lave nos yeux
    défait l’acide des lèvres
    fissure l’écorce d’ombre
    où boire est chuchotement
    dans l’amphore du fruit.

    © Claude Miseur


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :