Skip navigation

le dieu vert

Publicités

One Comment

  1. Tout en cas monts, le Nil fatigué de couler au travers du sable fit un voeu, ce furent d’abord quelques bosses vertes, puis le son des cloches de la transhumance et le soleil put en fin se reposer sur l’oreiller du Mont-Blanc….
    N-L


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :